AGOMAB : Association pour la bonne gouvernance du maroc bleu

Objectifs
Bien que le transport et les pêches maritimes soient deux grands axes majeurs du travail de l’association, son champ d’action couvre aussi d’autres activités d’intérêt croissant dans le domaine maritime et du littoral telles que: ports, plaisance, énergies marines renouvelables, exploitation des fonds marins, activités littorales, recherche scientifique, formation, législation, protection de l’environnement marin, réparation et construction navales, et la culture maritime du Maroc en général.
L’ASSOCIATION a pour objet la promotion et le soutien des activités maritimes et littorales marocaines de manière intégrée, ainsi que l’étude de leurs possibilités de développement durable.

Les objectifs non limitatifs devant guider l’action de l’association sont:

I. Promouvoir une connaissance approfondie de la Mer et du Littoral :

  • Constituer un forum de réflexion, de concertation et de formation sur les sujets maritimes,
  • Etre une force de proposition auprès des décideurs pour toutes les questions intéressant le secteur maritime,
  • Réaliser des études visant l’introduction des techniques de gestion intégrée pour garantir le développement du secteur maritime,
  • Sensibiliser aux dysfonctionnements constatés au niveau de la législation et la réglementation et la pratique maritime.
  • Promouvoir la création des cellules de veille pour toutes les questions touchant au domaine maritime et le littoral (technique, technologique, réglementaire et financier.)
  • Mise en réseau des organismes de recherche et mutualisation les moyens.
  • Renforcement des systèmes d'observation et d'information.

II. Veiller à une meilleure protection intégrée du Littoral et de la Mer.

  • Mise en valeur de la biodiversité, des espaces naturels et du paysage.
  • Veiller au bon équilibre écologique et impulser la restauration des milieux dégradés.
  • Sensibiliser aux risques naturels dérivant du changement climatique.
  • Renforcer la lutte contre toutes les pollutions.

III. Plaider pour un aménagement équilibré du Littoral :

  • Promouvoir le dessin des projets de territoire dans une perspective d’aménagement de qualité.
  • Lier toute politique d’aménagement du Littoral aux prévisions des risques naturels et du changement climatique.
  • Insérer harmonieusement les ports de plaisance dans leur environnement.
  • Préserver et valoriser l'identité du patrimoine littoral et maritime.

IV. Impulser le développement durable de la mer et du Littoral :

  • Inscrire les activités d'exploitation des ressources naturelles dans une vision durable et respectueuse de l’environnement marin et littoral.
  • Préparer un avenir durable à la pêche, la conchyliculture, l'aquaculture et l'agriculture littorale.
  • Encourager la création des unités de démantèlement et de recyclage des navires.
  • Stimuler le développement de l'énergie renouvelable en respectant l’environnement.
  • Labelliser des pratiques professionnelles pour un développement durable.
  • Assurer le développement d’une économie durable dans les zones littorales, source d’emplois permanents.